Test produit GPS Beeline Moto

On vous fait un test produit après environ 2 ans d’utilisation du système GPS Beeline : avantages et inconvénients, expérience utilisation, facilité, robustesse, etc.

Dans un article précédent (ici), nous faisions une liste des candidats les mieux adaptés pour aider les motard(e)s dans leur navigation. En effet, la capacité à s’orienter dans le trafic en toute sécurité est cruciale pour tous les bikers. Mais les besoins peuvent être radicalement différents : road trip dans des régions reculées vs trajet quotidien dans les régions (péri-)urbaines.

Et force est de constater que cet article à susciter l’intérêt des lecteurs/-trices sur un des outils présentés dans l’article : le GPS Beeline.

Alors simple gadget ou réelle alternative aux systèmes traditionnels tel que le TomTom Rider par ex. ?

Après bientôt 2 ans d’utilisation, dans toutes sortes de conditions, on peut avancer un début de réponse.

En résumé pour les lecteurs/-trices pressé(e)s

Avantages

Inconvénients

  • Accès aux informations de base en temps réel -> focus sur la route
  • Possibilité d’importer facilement des itinéraires en .GPX
  • Moins cher qu’un système GPS complet (à partir de 190€/200$)
  • Certifié IP67 (étanche à la poussière et à l’eau)
  • 1h de charge vous donne 30h d’autonomie
  • Présence de boutons physiques donc plus facile à manipuler avec des gants
  • Différentes finitions (métal brossé par ex.) 
  • Montage très facile et peut être utilisé/transposé facilement sur plusieurs motos ou embarquer dans vos bagages si vous louez une bécane à l’étranger.

 

  • Que les informations de base (pas de trafic, par ex.).
  • Les options de planification de l’itinéraire dans l’App sont encore assez basiques et ne permettent pas de définir la sinuosité par ex. 
  • Pas encore de possibilité de personnaliser les différents écrans du Beeline et de choisir les infos affichées.
  • Pas forcément adapté lors des trajets en ville (avec changements de direction fréquents)
  • Utilise aussi la batterie du smartphone (mais moins que si celui-ci était utilisé comme GPS principal)
  • Re-routing impossible lorsque l’itinéraire est importé en .GPX ;
  • Demande un petit peu d’utilisation pour se familiariser mais après c’est très facile.
  • Ecran facilement rayable : attention aux clés dans les poches !

test produit GPS Beeline

Mais tout d’abord, Beeline kezako ?

Beeline est une sorte de système hybride, composé d’un appareil de base (monté sur la moto) et d’une application pour smartphone. Vous avez le meilleur des deux mondes dans un sens. Vous pouvez planifier votre itinéraire sur votre smartphone, puis le partager avec l’appareil via Bluetooth. Vous pouvez également créer un itinéraire sur votre ordinateur (par ex. Google Maps) et l’exporter en .GPX sur le Beeline via l’application.

L’appareil vous indiquera ensuite les informations minimales :

  • Flèche qui indique la direction à suivre
  • Distance jusqu’à la prochaine bifurcation
  • Direction générale
  • Puis des écrans additionnels (vitesse, temps de trajet, durée écoulée et durée jusqu’à destination)

L’appareil dispose également d’une fonction boussole, qui vous indique la direction générale à suivre et vous laisse progresser jusqu’à la destination selon vos envies.

Que contient le coffret ?

  • Le Beeline
  • Une attache standard (avec 2 paires d’élastiques)
  • Une attache autocollante
  • Un câble de charge (propriétaire)
  • Une petite documentation de mise en route
Beeline, contenu du coffret

Détails, accessoires et prix

Le Beeline est tout d’abord disponible en plusieurs niveau de finition. De base, en plastique ou en métal, couleur noir ou métal brossé. A noter que toutes les versions sont résistantes aux chocs et à l’eau (certification IP67).

La version de base est à 191€/205$ et les versions métal sont à 239€/256$, plus les frais de transport et éventuellement de douane, si vous commandez directement sur leur site.

Les différentes versions du Beeline
Les différentes versions du Beeline

A noter pour les lecteurs suisses, qui voudraient éviter de payer des frais supplémentaires, que Louis-Moto propose cet article dans leur assortiment, et qu’aux dernières nouvelles, ils en avaient qq exemplaires à leur boutique à Zürich. En outre, Triumph-Motorcycles a conclus un partenariat avec Beeline pour brander leur système aux couleurs de la firme d’Hinckley. Aussi, vous pourrez sans doute trouver des exemplaires dans le réseau de concessionnaires, mais avec le logo de la marque. A vous de voir si c’est un critère rédhibitoire ou non.

On trouvera sur la boutique en ligne différents accessoires comme

  • D’autres systèmes d’attache (pour guidon, retro, ram ball, etc.)
  • Une housse de transport
  • Cable supplémentaire
  • Etc-


test produit GPS Beeline

Personnellement, nous avons acheté l’attache en métal pour guidon cylindrique. Non pas que nous n’étions pas satisfaits avec le système fourni dans le coffret. Il fait parfaitement le job. Mais c’était plus dans l’optique de pouvoir laisser l’attache sur le guidon de manière permanente, notamment lorsque la moto est parquée sans surveillance. On n’est jamais à l’abris d’un petit malin qui, juste pour embêter, pourrait voler l’attache. Mieux vaut prévenir que guérir…

A l’utilisation

Tout d’abord, et c’est un des avantages du système, il est facilement transposable d’une moto à l’autre. Aussi, si vous avez plusieurs motos, pas besoin d’installer toute la connectique sur chaque véhicule. L’attache de base se détache et se remonte en quelques secondes. Et pour les perfectionnistes, vous aurez la possibilité d’acheter plusieurs attaches.

Niveau autonomie, 1h de charge donne environ 30h d’autonomie. Donc vos besoins seront couverts. Et pour ceux qui partiraient en mode camping sauvage, sans accès à de l’électricité, notez que le câble de chargement à un embout USB-A, aussi, vous pourrez le recharger sur la même batterie externe que vous utilisez pour votre smartphone. Pratique !

Toutefois, votre Beeline doit être couplé à votre Smartphone pour fonctionner. En effet, il va utiliser la puce GPS de celui-ci puisqu’il en est dépourvu, ce qui aura forcément un impact sur la batterie dudit smartphone. Mais comme l’écran de celui-ci ne doit pas être allumé, vous pouvez le mettre en veille, l’impact sera nettement moindre que si vous l’utilisez comme outil de navigation principal, avec un quadlock par ex.. N’ayant pas fait de test dédié, difficile de vous donner une valeur précise. Mais en gros, comptez -20 à -30% de batterie du téléphone pour 3-5h de ride.

Risque de vol et robustesse ?

Evitez de laisser le Beeline sur la moto. Un quart de tour vers la gauche et il est démonté. Alors on le prend avec soit dès qu’on descend de la moto. Mais comme il pèse à peine 30 grammes, on ne le sent pas dans la poche. Mais ça veut aussi dire qu’on peut le perdre sans s’en rendre compte. Alors on fait quand même attention.

Comme l’appareil est résistant à l’eau/choc, vous n’aurez pas à vous souciez de ça, même si vous ridez sous une pluie battante.

A noter également que l’écran n’est pas en verre saphir. Ce qui veut dire qu’il peut se rayer au contact des clés par exemple. Alors on fait aussi attention de ne pas le transporter n’importe où/comment !

L’application smartphone

Disponible sur Android et iOS, l’app est votre portail de contact entre le smartphone et le Beeline. Concrètement, elle vous permet de :

  • Planifier un itinéraire directement depuis l’app, en y ajoutant les étapes une par une.
  • Importer un itinéraire en format .GPX préalablement créé sur Google Maps, TomTom Mydrive, etc.

Pour ce qui est de l’importation d’un fichier .GPX, la manœuvre demande uniquement de savoir comment importer le fichier .GPX sur votre smartphone. Vous pouvez par ex utiliser un service de Cloud comme Dropbox, puis en cliquant sur le fichier, sélectionner l’app Beeline pour l’ouvrir. Pour les utilisateurs Android, c’est encore plus simple puisqu’ils peuvent enregistrer le fichier dans ce format directement dans la mémoire de leur smartphone.

Pour ce qui est de créer l’itinéraire directement dans l’app, la manœuvre est relativement facile. Sélectionnez le point de départ et le point d’arrivée, en ajoutant les étapes une par une. Vous pourrez, dans les options, paramétrer les choses suivantes :

  • Eviter les autoroutes
  • Eviter les péages
  • Eviter les ferrys

Toutefois, l’application ne permet pas, comme TomTom Mydrive, de paramétrer la sinuosité ou le dénivelé du parcours.

Beeline iOS App Screenshots

Alors vous nous direz, que vous pourrez créer le fichier puis l’importer en .GPX. Oui, c’est tout à fait possible. Mais, et il y a un gros MAIS, et c’est une des principales lacunes du système actuel, le système n’autorise pas le re-routing pour les itinéraires importés. Concrètement, si vous déviez de l’itinéraire, il va vouloir vous ramener au dernier point de contrôle, ce qui est très frustrant et presque rédhibitoire pour l’utilisation dans ces conditions. Aussi, nous nous sommes surpris à faire le paramétrage directement dans l’app pour éviter ce problème. Quitte à faire une première version du tracé sur Mydrive puis de le reprendre étape par étape sur Beeline. Ca fait un peu doublon mais c’est le seul moyen de contourner cette lacune.

Expérience au guidon

Sans doute le plus important et la raison de cette longue introduction. Car certains d’entre vous se demandent peut-être encore quel est l’intérêt du Beeline. Pas aussi complet qu’un GPS classique ? Plus cher qu’un mount Quadlock pour utiliser son smartphone lorsqu’on a vraiment besoin d’une assistance ? Est-ce qu’on n’aurait pas le cul entre deux chaises avec c’te combine ?

Et bien non, en tout cas pas de notre avis. En effet, un des principaux problèmes des GPS classiques, en plus de leur prix élevé, c’est qu’ils ont la fâcheuse tendance à détourner l’attention du biker de la route. On se retrouve souvent à se perdre dans la foultitude d’info fournies par l’outil : trafic, danger, points d’intérêt, prochaine station-service la moins chère, etc. Et il en est de même avec les smartphones.

Le principale avantage de Beeline, c’est qu’il vous distille les infos les plus importantes, de manière non intrusive et de façon minimaliste. Aussi, vous garderez l’attention sur la route, ce qui est in fine le plus important.

test produit GPS Beeline

test produit GPS Beeline
Les informations affichées sur le Beeline

Alors certes, il faut un petit temps d’adaptation pour se familiariser avec l’écosystème. Mais une fois que c’est acquis, vous verrez que c’est très facile à utiliser.

Et que pour réveiller l’aventurier/l’aventurière qui sommeille en vous, ou pour tous ceux qui pensent qu’il n’y a rien de mieux qu’une bonne carte papier, car c’est comme ça qu’on part vraiment à la découverte de nouveaux horizons, vous pourrez activer la fonction boussole. Concrètement, vous indiquez la destination finale, et le système vous indiquera juste la direction générale pour y parvenir. Et ça, c’est franchement cool !

Quid de la navigation urbaine et périurbaine ?

Il est clair que ça n’est pas non plus le point fort du Beeline. En effet, comme le système est dépourvu de puce GPS, et qu’il y a forcément un petit lag du fait de la connexion Bluetooth, le Beeline n’excelle pas lorsqu’il y a beaucoup de changements de direction sur des distances restreintes. Et la probabilité de louper un embranchement est significative.

En outre, le ou la motard(e) aura peut-être justement besoin d’info supplémentaire pour bien se repérer et prendre les bonnes décisions : situation du trafic, travaux sur la route, rues en sens unique, etc. Et c’est là que votre smartphone entrera en jeu et qu’une application comme Waze fera un travail remarquable.

Et c’est ce qui nous amènes aux points suivants pour conclure

Avantages et inconvénients par rapport au smartphone

Avantages

Inconvénients

  • Résistant à l’eau et au choc. Les vibrations et l’eau pouvant fortement endommager votre smartphone, on privilégiera le Beeline pour rouler dans des conditions difficiles.
  • Que les infos principales, on reste focus sur la route.
  • Autonomie (1h de charge donne 30h d’utilisation).

 

  • Plus cher qu’un quadlock.
  • Que les infos principales, ce qui peut être handicapant dans les déplacements en ville.
  • Moins indiqué également pour les déplacements urbains en raison du lag.

test produit GPS Beeline

Toutefois, vous noterez que rien ne vous empêche d’avoir les deux, et c’est ce qu’on a fait. Un quadlock pour les situations de navigation urbaine, et le Beeline pour la navigation dans les grandes étendues. Et comme ça, vous aurez le meilleur des deux approches.

test produit GPS Beeline

Best of both worlds! Quadlock (smartphone) + Beeline

Avantages et inconvénients par rapport à un GPS « classique »

Avantages

Inconvénients

  • Moins cher et pas d’installation fastidieuse.
  • Transposable facilement d’un véhicule à l’autre
  • Que les infos principales, on reste focus sur la route.
  • Autonomie (1h de charge donne 30h d’utilisation). Et pas besoin de le connecter à la batterie de la moto.

 

  • Que les infos principales, ce qui peut être handicapant dans les déplacements en ville.
  • Moins indiqué également pour les déplacements urbains en raison du lag.
  • Pourvu de leur propre puce GPS, les outils de navigation classiques (TomTom Rider ou Garmin Zumo) permettent de naviguer dans des endroits reculés même lorsqu’il y n’y a pas de signal/réception cellulaire.
  • Possibilité de paramétrage des itinéraires beaucoup plus complètes sur GPS classiques : dénivelé, sinuosité, etc.

test produit GPS Beeline

Et voilà pour ce retour d’utilisation dans des conditions réelles. Nous espérons que ça vous sera utile. Et n’hésitez pas à nous poser des questions si vous avez besoin d’explications plus détaillées sur certains aspects.

Ride on !

Lien : https://beeline.co/

test produit GPS Beeline

Cruizador

Hey! Je suis le fondateur et le Chief Biker Officer chez Cruizador. Motard et passionné de voyage depuis longtemps, c'est en 2018 que j'ai décidé de lancer ce nouveau service, en espérant qu'il parle aux plus grands nombres de motard(e)s qui partagent la même philosophie et la même soif de grands espaces. C'est avec plaisir que je prends note de vos commentaires, idées d'amélioration, etc. Ride on!

Related posts

Test Jeans Pando Moto

Test des jeans Pando Moto

On vous en parlait dans notre liste de cadeaux potentiels pour motard(e)s, et certain(e)s d’entre vous nous ont contacté…

Lire plus

Cruizador Triplette Mosse Pillon Jaun

La triplette Mosses – Pillon – Jaun

Parfois, pas besoin de voyager loin pour voyager bien ! Notre pays, qui compte plus de 20’000km de route offre également quelques-unes…

Lire plus

Roadtrip le long du Doubs

Roadtrip le long du Doubs (France)

Parfois, pas besoin de voyager loin pour voyager bien et preuve qu’il y a encore des régions peu fréquentées par les motards.es…

Lire plus

Recherche

novembre 2022

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30

décembre 2022

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
Marque
Prix

Comparer les annonces

Compare