Pourquoi les Roadsters sont les meilleures motos?

Triumph Street Triple RS Cruizador

Dans un précédent article (ici), on vous prouvait par A+B que les trails étaient les meilleures motos.

Dans cet article, toujours très subjectif objectif, on va vous démontrer que les roadsters sont les meilleures motos de route et les seules motos que vous devriez avoir dans votre garage.

Qu’est-ce qu’un roadster tout d’abord ?       

Connu également sous le nom « naked bike », un roadster est une moto, à mi-chemin entre une sportive et une routière, qui se caractérise avant tout par son absence de carénage. Grâce à leur architecture minimaliste (en gros un moteur et un châssis) les roadsters se veulent maniables, légers et forts en sensations.

Toutefois, cette absence de carénage implique également une exposition du pilote aux intempéries ainsi qu’à la pression de l’air, ce qui, in fine, augmente les sensations et le ressenti.

Et même si les roadsters ne sont pas conçus pour être confortables, ils offrent une certaine polyvalence pour une utilisation sportive à (péri)urbaine, selon leur construction, bien entendu.

A noter que certains constructeurs proposent des versions semi-carénées de leur roadster (par ex. Suzuki Bandit 600s) et que les équipementiers ont développé une série d’accessoire afin de pallier à certains manques : selle confort, bulle/saute-vent, etc.

Pourquoi les roadsters sont les meilleures motos (de route)?

1. Look

Le roadster représente, à nos yeux, la moto ultime par définition. Et le cœur/l’âme de la bête, à savoir le moteur, est exposé aux yeux de tous. Bref il n’y a aucune fioriture, et les constructeurs se doivent de parfaire chaque détail, puisqu’ils ne peuvent pas les cacher derrière un carénage. Et donc ceux-ci investissent beaucoup sur le design, afin de se démarquer.

Triumph Speed Twin Cruizador
The 1200cc engine of the Triumph Speed Twin, just the essentials, nothing else…

Triumph avec ses modèles néo-retros (Thruxton par ex.) ou BMW avec sa R-NineT surfent par ex. sur la nostalgie du passé. Kawasaki, avec ses designs très serpentés proposent des modèles, tout droit sortis des mangas japonais (Z900, Z1000).

BMW R-NineT Scrambler Cruizador
BMW R-NineT Scrambler

En outre, les propriétaires de roadsters aiment personnaliser leur bécane à leur goût, et investissent des sommes souvent considérables pour rendre leur moto unique.

2. Choix

Tout d’abord un choix de l’architecture du moteur : Twin, 3 pattes ou 4 cylindres, il y en a pour (presque) tous les besoins. Que vous cherchiez le couple à bas régime, ou les montées dans les tours, vous trouverez votre bonheur. Sur certains modèles (BMW S1000R, Yamaha MT-10, etc.), les constructeurs ne prennent ni plus ni moins que les moteurs de leur super-sportives qu’ils adaptent pour les rendre un (petit) peu plus civilisées. Il n’est donc plus rare de trouver des roadsters qui dépassent les 200 chv (Ducati Streetfighter V4 par ex.).

L’arrivée de la moto électrique marque également l’émergence des premiers roadsters électriques, qui ont un sacré look.

Ensuite, comme mentionné précédemment, il y a un grand choix de design. Que vous aimiez les designs ultra-modernes, sportifs, ou plus vintage, vous aurez l’embarras du choix :

  • Roadster (ultra) sportifs : Triumph Street Triple RS, KTM SuperDuke, BMW S1000R, Ducati Streetfighter, MV Agusta, Yamaha MT10, etc.
  • Roadster mid-size: Ducati Monster 821, Honda CB650R, Yamaha MT07, Kawa Z650, Suzuki GSX750, etc.
  • Roadster (big)-size: Ducati Monster 1000, Triumph Speed Triple, Honda CB1000R, etc.
  • Roadster neo-retro: Triumph Thruxton/Speed twin, BMW R-NineT, Kawa Z900RS, etc.
  • Roadster électrique: Zero SR/F, Energica EVA, Harley Davidson Livewire.

Bref, le motard à la recherche d’un roadster trouvera à tous les coups son bonheur.

3. Agrément de conduite

Le roadster de petite cylindrée, par ex. Yam MT07 est la bécane parfaite pour débuter et se perfectionner. Ça n’est d’ailleurs pas pour rien que c’est la moto la plus vendue en Suisse depuis plusieurs années. Léger, maniable et doté d’un bi-cylindre coupleux à bas-régime, vous voilà équipé pour affronter le Gym-Kana, apprendre les bases du positionnement en courbe, etc. Et grâce à la position de conduite (un peu) plus droite que sur une sportive, vos bras ne seront plus épuisés après 300km.

Et, une fois votre permis en poche, et avec un peu de pratique dans les poignets, vous pourrez passer sur un plus gros moteur, qui vous permettra de développer encore plus vos aptitudes et de progresser.

4. Performance

Grâce aux innovations technologiques (héritées souvent de la compétition) et autres aides à la conduite, les roadsters sportifs offrent des performances dignes (presque) des sportives avec une relative sécurité (ABS de courbe, anti-wheeling, contrôle de traction, shifter, etc.). Bref le roadster, c’est la sportive taillée pour la route.

En outre, certains roadsters mid-size trouvent parfaitement leur place sur un circuit. On citera par ex. la Triumph Street Triple RS qui vient souvent chatouiller les sportives de cylindrées équivalentes (Yamaha R6 par ex.) sur leur terrain de prédilection.

Triumph StreetTriple RS Cruizador
Triumph Street Triple RS

5. Moins cher ?

Est-ce qu’un roadster coute moins cher à l’achat qu’une (super)sportive ? Il n’est pas possible de répondre à cette question sans nuancer ! En effet, de nombreux paramètres rentrent en ligne de compte : quel type de roadster (cylindrée), quelle marque, etc.

Mais à titre indicatif, la Ducati Streetfighter V4 s’échange contre un billet de 20’995 CHF (sans les options), quand sa (grande) sœur, la Panigale V4, elle débute à 24’890 CHF. Ce qui ne fait pas une énorme différence, compte tenu du niveau de performance atteint par ces deux monstres. Mais oui, un roadster coute, souvent, un peu moins cher à l’achat.

Y-a-t-il des défauts ?

Est-ce que les roadsters sont vraiment les meilleures motos de route? Parce que bon, un roadster ça n’est finalement pas aussi performant qu’une (super)sportive, et pas aussi confortable qu’un trail ou une routière. Donc au final, ça ne remplit aucun cahier des charges et ça fait le boulot à moitié ?

C’est une manière de voir les choses. Mais tout le monde ne peut pas avoir deux motos. Et le roadster, c’est une manière d’avoir un peu des deux, à savoir de la performance et un look à faire se retourner les têtes dans la rue.

De plus, si vous prévoyez de faire de longs road-trips, vous devriez envisager de choisir une bécane différente (trail ou GT) ou d’en louer une sur Cruizador : -)! Ce n’est certes pas impossible. L’auteur de cet article a fait plusieurs road trips de type camping sauvage de 1500+ km avec un roadster, équipé de sacoches souples. Mais franchement, ce n’est pas le plus pratique, car il faut du temps chaque matin pour arrimer le matériel sur la bécane, et si vous avez un style de conduite soutenu, vous remarquerez le transfert de masse lorsque vous freinez ou accélérez.

Budget à prévoir

Ensuite, le budget à prévoir est un peu plus élevé. On vous disait dans l’article sur les trails que ceux-ci étaient un peu plus économes à l’usage, notamment au niveau des consommables. Ici, il sera aussi judicieux de nuancer un peu, compte tenu de l’utilisation et du type de conduite. Toutefois, les roadsters ont tendance à :

  • Bouffer du pneu ;
  • Être plus glouton (plus gros moteurs) ;
  • Et user les plaquettes et le kit chaine en raison de la conduite souvent plus sportive.

En outre, les moteurs étant plus poussés/performants, ils demandent souvent un suivi plus régulier et in fine un entretien (un peu) plus conséquent.

Et last but not least, comme disent nos amis anglo-saxons, qui dit moteur plus puissant, dit également prime d’assurance plus chère et surtout impôt cantonal plus élevé.

Est-ce que les roadsters sont les meilleures motos de route? Envie d’essayer par vous-mêmes pour vous faire une idée objective ? Savez-vous que nous avons de nombreux roadsters en location sur la plate-forme ? Lancer une recherche pour trouver votre bonheur !

Voilà pour les roadsters, dans le prochain article, on va (essayer de) vous convaincre que les sportives sont les meilleures motos.

Cruizador

Hey! Je suis le fondateur et le Chief Biker Officer chez Cruizador. Motard et passionné de voyage depuis longtemps, c'est en 2018 que j'ai décidé de lancer ce nouveau service, en espérant qu'il parle aux plus grands nombres de motard(e)s qui partagent la même philosophie et la même soif de grands espaces. C'est avec plaisir que je prends note de vos commentaires, idées d'amélioration, etc. Ride on!

Related posts

Bookshelf Cruizador ©Mariia Zakatiura

Notre sélection de littérature de voyage à moto

Le climat actuel n’est toujours pas optimal pour la moto (doux euphémisme). Et certains d’entre vous ont peut-être déposé les plaques pour…

Lire plus

Movie Night Cruizador

Notre sélection des 10 meilleurs films sur la moto

Ce n’est pas parce qu’on est confiné à la maison, et que la moto est dans le garage, qu’on ne… Lire plus

Adrien vdW, Mont Ventoux Fondateur Cruizador

Interview avec Adrien, le fondateur de Cruizador

Premier article pour connaître les personnes derrière Cruizador. Et c’est ni plus ni moins qu’Adrien, le fondateur et gérant, qui s’y colle…

Lire plus

Recherche

mars 2021

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

avril 2021

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
Marque
Prix

Comparer les annonces

Compare